Flux RSS

Archives de Catégorie: Grammaire

L’accord de l’adjectif avec les pronoms personnels: Je, tu, Vous et On

Publié le

Cette leçon fait partie de mon cours de grammaire sur Udemy: Master French Grammar. Elle est tirée de la section sur les adjectifs. Si vous voulez en savoir plus, ou profitez d’une réduction de 95%, cliquez ici!

Participes des verbes irréguliers les plus utilisés!!

Publié le

les particès passés les plus utilisés

La dernière fois nous avons vu la formation du participe passé avec le verbe avoir. Nous avons vu aussi la formation des participes passés réguliers. Mais, malheuresement, les verbes les plus utilisés sont irréguliers. Alors voila une liste du participe passé des verbes les plus utilisés. Mémorisez-les, car vous les utiliserez très souvent!

Verbe

Participe passé
Apprendre Appris
Avoir Eu
Boire Bu
Comprendre Compris
Connaître Connu
Couvrir Couvert
Croire Cru
Devoir
Dire Dit
Ecrire Ecrit
Etre Eté
Faire Fait
Lire Lu
Mettre Mis
Mourir Mort
Naitre
Offrir Offert
Ouvrir Ouvert
Paraître Paru
Peindre Peint
Pouvoir Pu
Prendre Pris
Recevoir Reçu
Savoir Su
Souffrir Souffert
Suivre Suivi
Venir Venu
Vivre Vécu
Voir Vu
vouloir Voulu

Le pronom « Y ».

Publié le

  • Tu vas au travail en métro?
  • Non, j’y vais à pied.

Le pronom « Y » remplace des compléments de lieu :

Marc va à Paris. Il y va en avion.

– Laura habite à New-York. Elle y habite depuis 6 mois.

– Jean est sur les Champs-Elysées. Il y est depuis ce matin.

– Je suis chez moi. J’y reste jusqu’à midi.

Le pronom « y » remplace des noms de choses précédés par la préposition « à »

Je pense à mon pays. J’y pense souvent

– Je participe à ce séminaire → J’y participe

– Je réfléchis à sa proposition → J’y réfléchis

Mais Attention!

Pour les personnes on utilise un pronom tonique:

Je pense à mon père → Je pense à lui

Je m’interesse à Marc → Je m’interesse à lui

Le pronom En

Publié le

Tu as des livres? → J’en ai beaucoup

Tu as des livres en français? → Oui, j’en ai deux

Le pronom « en » remplace un groupe nominal introduit par de:

Il parle de ses aventures → Il en parle

– Il est content du résultat→ Il en est content. (du=de+le)

Mais:

Pour les personnes on utilise de + pronom tonique.

Elle parle de son père → Elle parle de lui

Le pronom « en » remplace un complément introduit par un article partitif (du, de la, de l’, des)

Tu veux du chocolat? → Oui, j’en veux.

– Vous mangez de la viande → Oui, j’en mange

En est obligatoire même si la quantité est indiquée:

Vous avez combien d’enfants? → j’en ai deux.

Vous avez un dictionnaire? → oui, j’en ai un!

Quelle est la différence entre Comment et Comme?

Publié le

 

La confusion entre ces deux mots vient de l’espagnole et malheureusement est très courante chez nos amis les hispanophones.

Voyons ça:

Comment est un adverbe interrogatif et exclamatif

Interroger sur la manière ou le moyen.

Explique moi comment tu as fait ça.

Comment vas-tu voyager à Paris?

-Sans complément, il incite à répéter quelque chose qu’on n’a pas entendue.

Comme: un adverbe exclamatif:

Comme il est beau!

Comme il pleut aujourd’hui!

Comme: une conjonction:

Exprimer la cause:

Comme il n’est pas venu, je suis partie

Exprimer la comparaison:

Il ment comme il respire

Indiquer à quel titre on agit:

Comme présidente de l’assemblée, je vous prie d’abandonner la salle.

Il y a d’autres utilisations de comme, mais je vous ai résumé les plus courantes.

Les liaisons

Publié le

Les liaisons:

  1. Qu’est ce que faire une liaison.
  2. Les modifications phonétiques.
  3. Les liaisons obligatoires
  4. Les liaisons fautives.

Qu’est-ce que faire une liaison:

La liaison consiste à prononcer une syllabe composée de la consonne finale muette d’un mot et de la voyelle initiale du mot suivant.

Exemples:

  • Elles arrivent et on les attend, car elles ont déménagé et elles habitent à Paris.
  • Des écrits ? Oui, elles en ont beaucoup depuis que nous en éditons pour la revue hebdomadaire.

Les modifications phonétiques.

  • Le S et le X se prononcent [Z]
  • Le D se prononce [T] à Un grand homme!
  • Le F se prononce [V] à Neuf heure

Les liaisons obligatoires

Après un, des, les, ces, mon, ton, son, mes, tes, ses, nos, vos, leurs, aux, aucun, tout, quels, quelles, quelques + tous les nombres :

  • Nathalie passe un examen.
  • Ce sont des études difficiles.
  • Je dois deux euros à Paul.

Adjectif + Nom :

  • Elle monte les vieilles affaires au grenier.
  • Quels idiots !

Après on, nous, vous, ils, elles :

  • On a tout compris.
  • Vous avez le téléphone ?
  • Vous vous êtes bien reposé.
  • Ils ont de l’énergie.

Généralement après EST du verbe ÊTRE :

  • Quelqu’un est entré.
  • C’est une ville qui est magnifique.

Généralement après ONT du verbe AVOIR :

  • Ils ont une voiture.

Après un adverbe court :

  • Marc est plus occupé que Luc.
  • Il a été très étonné de voir ça !
  • Hier, on s’est bien amusés…

Après QUAND et COMMENT [t] :

  • quand + est-ce que : Quand est-ce qu’on arrive ?
  • quand + voy. : Quand il est là, je suis contente.
  • Cas unique : Bonjour, comment allez-vous ?

Après dans, chez, sans, en :

  • Elle vit dans un vieux château.
  • Ils rentrent chez eux en voiture.
  • Vincent est arrivé en avance.

Expressions figées :

  • avant-hier
  • c’est-à-dire
  • de temps en temps
  • plus ou moins
  • un sous-entendu
  • tout à coup
  • tout à l’heure

Les liaisons Interdites:

Devant un h aspiré :

  • Il habite en haut de cette rue.
  • Ce sont des héros!

Nom singulier + Adjectif :

  • C’est un étudiant intelligent.
  • C’est du courrier urgent.

Sujet + Verbe :

  • Le train arrive demain.
  • Quelqu’un est entré.
  • Les étudiants arrivent à huit heures.
  • Vincent est arrivé en avance.

Après le verbe :

  • Elle écrit une lettre à Lili.
  • Tu veux un café ?
  • Elle tient à Paul.
  • Elle descend à ski.
  • Il part avec sa copine.
  • Devant huit, onze : Ils ont onze ans.

Adverbe + Adjectif :

  • C’est vraiment ennuyeux !

Après QUAND, COMMENT et COMBIEN :

  • quand + inversion : Quand est-il arrivé ?
  • Comment est-il venu ?
  • Comment il est venu ?
  • Combien en voulez-vous ?

Et, après et:

Ils ont une fille et un garçon.

Accord du participe passé avec avoir suivi d’un infinitif.

Publié le

La dernière fois nous avons vu que le participe passé conjugué avec avoir s’accorde avec le complément d’objet direct (COD) quand celui-ci est placé avant le verbe. Mais que se passe-t-il quand le participe passé est suivi d’un infinitif?
Et bien la règle est très simple.

Si le COD fait l’action exprimée par l’infinitif, je l’accorde!!

Par exemple:
Les fille que j’ai vues danser.

« vu » c’est mon participe passé
« danser » c’est mon infinitif
le pronom relatif « que » qui remplace « les filles » est mon COD
Comment je sais si le COD fait bien l’action exprimée par le verbe à l’infinitif? c’est facile. Je pose la question: Est-ce que se sont les filles qui dansent?
La réponse est oui. Je dois accorder mon participe passé avec le COD. Donc, je rajoute un « e » et un « s » au participe passé. (les filles: féminin pluriel)

Si le COD ne fait pas l’action exprimée par le verbe à l’infinitif, je ne l’accorde pas!!

Par exemple:
La musique que j’ai entendu jouer.

« entendu » est mon participe passé
« Jouer » est mon infinitif.
Le pronom relatif « que » qui remplace « la musique » est mon COD
Alors je pose la question: Est-ce que c’est musique qui joue?
La réponse est non. Je n’accorde pas le participe passé.

La règle est très facile, alors faites attention à l’écrit quand vous accordez vos participe passé!

%d blogueurs aiment cette page :